Feuille de soins

Grande Sécu

Regroupement d'articles

Grande Sécu. le sujet est loin d'être épuisé

Poursuivre la réflexion avec Gaby Bonnand, militant mutualiste, ancien président de l’Unédic

et coauteur de « Santé je veux qu’on m’écoute » (L’Atelier, 2019)

Lire l'article

 Les acteurs mutualistes promeuvent un modèle vertueux, non lucratif et démocratique.

Les deux dirigeants d’Aéma expliquent l'erreur d’opposer Sécurité sociale et mutuelles, qui entraînerait notamment une hausse des impôts et des prélèvements sociaux.

Lire l'article

Traite-de-l-efficacite.jpeg

Traité de l'efficacité

François Jullien, Paris, Grasset, 1996

A la vision européenne de l'efficacité s'oppose l'approche chinoise de la stratégie. Du clivage, on comprend que l'efficacité est plus attendue du « potentiel de la situation » que du plan millimétré, qu'elle est envisagée en termes de conditions de mise en œuvre que de moyens, etc. Un effet est d'autant plus grand qu'il n'est pas directement visé, mais découle indirectement du processus engagé, comme le vent dans les arbres que l’on ne voit pas mais qui fait bouger les arbres.

François Jullien, né le 2 juin 1951 à Embrun, est un philosophe, helléniste et sinologue français.

La-strategie-du-poulpe.jpeg

La stratégie du poulpe - 60 récits du vivant pour inspirer nos organisations : collaboration, innovation, résilience » 

Emmanuelle Joseph-Dailly

Comme Henri Laborit avec l’Eloge de la Fuite, Emmanuelle Joseph-Dailly s’inspire des modèles de la Nature pour inspirer notre façon de vivre, nos organisations, notre rapport au temps.

Emmanuelle Joseph-Dailly est anthropologue de formation. Consultante, formatrice et conférencière, elle dirige le Lab Recherches et Prospective du groupe Julhiet Sterwen.

Capture%20d%E2%80%99e%CC%81cran%202014-03-03%20a%CC%80%2014.33_edited.jpg

Responsabilité sociétale des entreprises - La spécificité des sociétés mutuelles
dans un contexte européene

Les Cahiers de la Solidarité n°23, série responsabilité sociétale des entreprises et diversité, 2010

publié par Le Think Tank européen Pour la Solidarité

La RSE - outil nécessaire à la solidarité - s’appuie sur la démarche volontaire des entreprises désireuses de sortir de leur vision étroitement économique et d’interroger leurs relations avec la société. En parallèle, l’objet même des entreprises d’économie sociale, en particulier des mutuelles, consiste à répondre à l’intérêt général, et donc sociétal.

Capture%20d%E2%80%99e%CC%81cran%202014-02-23%20a%CC%80%2019.54_edited.jpg

Un nouveau regard sur l'économie sociale

Publié le 5/06/2012 sur la place-publique.fr

En proposant un tour d’horizon complet des fondements, de la réalité et des enjeux de l’économie sociale et solidaire, Muriel Jaouën, journaliste à Place-publique.fr, expose dans son livre L’économie sociale : la nouvelle donne les conditions et les freins d’une alternative plausible à un modèle financier en bout de course.

Capture%20d%E2%80%99e%CC%81cran%202014-02-20%20a%CC%80%2017.35_edited.jpg

Enquête annuelle - La France Bénévole 2013 (10ème édition)

Publié le 11/12/13 par France Bénévolat

Depuis 2004, France Bénévolat et l’équipe de Recherches & Solidarités publient chaque année « La France bénévole ». Photo globale de la situation du bénévolat en France dans les premières années, « La France bénévole » aborde désormais chaque année un aspect particulier différent de l’engagement bénévole. Pour cette dixième édition, c’est sur les bénévoles et la crise que porte le zoom. Elle aborde le regard que portent les bénévoles sur la société, l’individualisme ou la cohésion sociale, et vérifie s’il existe ou non un lien entre le contexte économique et social et la motivation affichée par les bénévoles. Cette étude dessine le portrait d’une France bénévole concernée, lucide, plus mobilisée qu’avant la crise, mais également optimiste et confiante dans son pouvoir d’agir.

Capture%20d%E2%80%99e%CC%81cran%202014-02-20%20a%CC%80%2017.37_edited.jpg

La stratégie d'investissement social

Publié le : 11/02/2014 par Bruno Palier

L’investissement social vise à faire face aux évolutions des risques sociaux, à mieux préparer et accompagner les individus tout au long de leur parcours de vie afin d’avoir moins à réparer si le risque survient. S’appuyer sur cette nouvelle orientation permettrait, dans le cadre des réformes de la protection sociale, de compléter les objectifs et les instruments de notre système sur plusieurs points : accueil de la petite enfance, conciliation vie professionnelle/vie familiale, investissement dans la jeunesse, valorisation de la prévention et optimisation du parcours de soins. L’enjeu est d’instaurer un cercle vertueux permettant de limiter les dépenses sociales et d’accroître les ressources en favorisant le travail de tous dans les meilleures conditions.

Capture%20d%E2%80%99e%CC%81cran%202014-02-20%20a%CC%80%2017.32_edited.jpg

L'Assurance Maladie est-elle encore utile ?

Décembre 2013

Analyses et propositions du Cercle Santé Innovation

 

À travers ce rapport, le Cercle Santé Innovation a souhaité s'interroger sur la pérennité de notre système d'Assurance Maladie, aujourd'hui questionné quant à son organisation, son efficacité et surtout son mode de financement. Pour sauvegarder notre système et ses principes fondateurs, des aménagements ne suffiront pas.

 

C'est pourquoi le Cercle propose ici une véritable rupture. 

RDV%20ESS_edited_edited.jpg

Les rendez-vous de l'Économie sociale et solidaire

L'Humanité, Mardi 1er Octobre 2013

"Le Mutuellisme, un engagement d'avenir"

 

Jean Sammut : Tribune Libre

Nora Trehel, Jean-Martin Cohen Solal, Gibelin : Interview

Jacques Chemarin : Entretien

Catherine Jousse : Portrait

image%20convivialisme_edited.jpg

Le Manifeste Convivialiste : "déclaration d'interdépendance"

Texte collectif, Juin 2013

Un autre monde est non seulement possible, mais absolument nécessaire. Et urgent. Mais selon quels principes et quels contours l’organiser ? Ce ne sont pas tant les propositions et les solutions qui manquent – techniques, économiques, écologiques, etc. – que le pavillon commun sous lequel toutes les initiatives, toutes les inventivités qui se déploient à travers le monde, pourront trouver et penser leur unité relative, et expliquer la philosophie politique minimale commune qui les inspire. Une philosophie politique qui aura pour tâche de dire comment les hommes peuvent vivre ensemble en s’opposant sans se massacrer, et de faire reposer l’adhésion à la démocratie sur autre chose que la perspective d’une croissance indéfinie, désormais à la fois économiquement introuvable et écologiquement insoutenable. Une philosophie politique du vivre ensemble (con-vivialiste, donc). C’est pour aller dans le sens de cette explicitation qu’une cinquantaine d’intellectuels et militants, auteurs de nombreux ouvrages qui dessinent des alternatives possibles, ont décidé de confronter leurs analyses en mettant au second plan leurs divergences. Ce manifeste, qui est le résultat de près de deux ans de discussions entre eux, fixe les principes généraux sur lesquels ils se sont accordés, et qui leur paraissent appropriables et enrichissables par tous.

etats%20ge%CC%81ne%CC%81raux%20ESS_edited.jpg

Les États Généraux de l'Économie Sociale et Solidaire

Résumé et Bilan

Les 17, 18, 19 juin 2011, plus de 5000 personnes se sont rassemblées à Paris pour célébrer une autre économie au cours d’un événement festif et citoyen, dans un lieu symbolique : le Palais Brongniart, ancien Palais de la Bourse. Les États Généraux de l’ESS avaient pour objectif de rendre visible au niveau national l’ESS, en mettant en lumière les acteurs, les initiatives et les territoires. Le panorama de l’événement de juin 2011 vous restituera ces journées riches de débats, de rencontres entre des femmes, des hommes, des jeunes, en quête d’un nouveau modèle de développement. Ce document est avant tout une présentation générale de tout ce qui s’est passé pendant les 3 jours de l’événement. Il a été choisi délibérément de ne pas rendre compte de manière exhaustive des débats pour faciliter l’appropriation des principaux éléments clés de ceux-ci.